En Ile-de-France

L’assainissement en Île-de-France

En Île-de-France, il y a environ 530 stations d'épuration pour une population de 11,6 millions d’habitants : Paris (0 station d'épuration), Hauts-de-Seine (1), Seine-Saint-Denis (2), Val-de-Marne (1), Seine-et-Marne (284), Yvelines (140), Essonne (60), Val-d’Oise (42).
Toutefois, les trois quarts des eaux usées urbaines produites sont éliminées par les cinq usines du SIAAP, ce qui représente près de 9 millions d’habitants. Le territoire couvert par le SIAAP est situé dans la zone centrale de la région francilienne : l’agglomération parisienne.

Le SIAAP regroupe les quatre départements centraux de la région parisienne (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), mais sa zone de collecte s’étend sur certaines communes de la Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne et du Val-d’Oise, pour un total de 286 communes franciliennes.

Une fois les eaux collectées dans les égouts gérés par les collectivités (communes et départements), le SIAAP prend le relais grâce à un gigantesque maillage souterrain de plus de 500 km, composé d’énormes canalisations de 2,5 à 6 m de diamètre (les émissaires) qui acheminent les effluents jusqu’aux usines.

Il gère quotidiennement 2,5 millions de m³ d’eau, transportés puis traités par ses cinq usines de dépollution des eaux usées (données indiquées ci-dessous : nom de l’usine – département – année de mise en service), qui rejettent l’eau épurée dans la Seine et la Marne, un affluent du fleuve.

  • Seine aval à Saint-Germain-en-Laye, Maisons-Laffitte, Achères (78) – 1942 (puis extension en 1966, 1972, 1978)
  • Marne aval à Noisy-le-Grand (93) – 1976 (nouvelle usine en 2010)
  • Seine amont à Valenton (94) – 1987 (extension en 2006)
  • Seine centre à Colombes (92) – 1998
  • Seine Grésillons à Triel-sur-Seine (78) – 2007 (extension en 2012)
  • Seine Morée au Blanc-Mesnil (93) – 2013